Tout le monde parle de la contre-attaque de Google à Facebook, on parle même d’ultime assaut, de sa dernière chance, en gros, ça passe ou ça casse. Je ne suis pas de cet avis, non pas pour polémiquer mais juste parce que je suis persuadé que tant que Facebook existera, Google persistera. C’est aussi bête que ça.

Là où j’avoue que je reste perplexe quant à ce nouveau réseau social, ce n’est non pas parce qu’il vient clairement se positionner contre Facebook, mais parce qu’il arrive un peu trop tard. M’enfin, vaut mieux tard que jamais dit-on ? Moué… Et même si certains prédisent que Google+ va enterrer Facebook moi je réponds, patience !

Je ne prétends pas me positionner comme expert des médias sociaux et donc ne croyez pas que je vais prêcher la bonne parole. Juste que j’ai mon avis sur la chose et que mon blog sert un peu à ça : vous donner mon point de vue.

Pourquoi je n’irai pas sur Google+?

J’utilise Facebook depuis quelques années maintenant et après m’être désinscris plusieurs fois, j’ai enfin réussi à m’habituer à l’outil, si bien que je ne vois pas quelles seraient les réelles motivations qui me pousseraient à quitter le réseau social pour (tout ?) refaire sur Google+.

Quel autre intérêt ? J’ai encore du mal pour ma part à cerner quels sont les réels avantages comparés par rapport à Facebook ? Il y a certes cette notion de cercle qui est je dois bien l’avouer, très intéressante, mais après ? De plus je ne doute pas que Facebook saura combler ce petit défaut qui ne m’a pas vraiment gêné jusqu’à maintenant.

Là où Google peut vraiment faire la différence c’est dans l’intégration de ses services. En effet, Facebook doit se contenter de soit créer ses propres services soit de faire des partenariats comme celui avec Bing pour afficher une map dans Facebook. Je pense donc que la puissance de Google+ passera donc dans l’intelligence des apps et de savoir comment tout ce joli bric-à-brac sera intégré dans le réseau social. A voir !

On parle beaucoup de l’association du réseau social Google+ avec son bouton Google+1 dans la gestion des flux de contenus et c’est vrai que ça peut permettre d’avoir un meilleur flux d’informations, mieux sélectionné avec moins de bruit, mais bon, ça reste encore à prouver ! Dans la pratique, si tout le monde se met à cliquer sur un bouton Google+1 comme il le fait avec le bouton Like de Facebook, je ne vois pas quelle sera la différence à la fin ?

Enfin, le fait que Google+ débarque reste quand même très intéressant car si le réseau social grignote quelque part de marché à Facebook, il intéressera les entreprises ((il doit déjà les intéresser de  toute façon) qui viendront investir à moyen/long terme ce nouveau réseau social. Là aussi, patience.

Les 5 raisons qui font que Facebook saura garder la face contre son ennemi Google

On y vient enfin, voici selon moi les 5 raisons qui me font croire que Google+ ne parviendra pas à détrôner son ennemi (de toujours), le Grand Facebook.

1 – Je pense que Google+ va n’être qu’un effet de mode et que tôt ou tard devant le peu de gens qui basculeront réellement sur ce nouveau réseau social, les plus curieux reviendront à Facebook

2 – Google arrive peut-être trop tard pour faire changer les habitudes déjà prises des habitués non technophiles…

3 – Gérer ses relations sur Facebook c’est déjà pas facile, alors sur 2 réseaux sociaux en même temps…

4 – Google+ ? Kézako ? Quel public atteindra le réseau social de Google, certainement pas ma grand-mère.

5 – Facebook n’a pas dit son dernier mot, Mark Zuckerberg nous a promis un bouleversement d’ici la fin de semaine, soyons patients.

D’autre part…

Au cas où un représentant de Facebook passe lire ce billet (sait-on jamais ^^) je communique un petit message : à quand une DIGNE application mobile ???

Et pour finir, un petit GIF (piqué sur le site Mashable France) comme on les aime, juste pour le plaisir ! Merci @AlexisThobellem