Les (Bad)Buzz de la semaine #6

Autant vous annoncer la couleur, (Bad)Buzz édition #6 va beaucoup tourner autour de Facebook. La faute à pas mal d’actualités croustillantes mais rassurez-vous le premier de ce classement ce n’est pas lui. (Bad)Buzz édition #6 c’est parti !

[BUZZ] Une application Facebook pour les timides

La notion d’ami est devenue abstraite sur le réseau social Facebook. Les utilisateurs ont souvent bien plus que des connaissances directes dans leur liste. Aujourd’hui ils s’ajoutent les uns les autres soit par centres d’intérêt mutuels soit par attirance pour la photo de profil. Pour la seconde catégorie – et pourquoi pas la première ? -, il existe une application qui commence à faire parler d’elle et qui devrait les intéresser.

Bang with friends l'application qui veut créer du lien entre amis

Nommée Bang Your Friends, elle permet de « poker » les utilisateurs du sexe opposé que vous avez dans votre réseau d’amis et pour qui vous avez une attirance. Les deux personnes ne sont censée être averties que si elles se sont mutuellement pokées. Cette application risque aussi bien de créer des liens que d’en détruire, à utiliser avec modération 😉

[BAD BUZZ] Facebook prend les parents en otage

Les ados aiment tuer le temps sur Facebook comme ils passaient leur temps sur MSN Messenger à l’époque. Certains arrivent à garder le contrôle, d’autres par contre deviennent accrocs. A mon sens, la responsabilité revient aux parents ; s’ils sont conscients des activités de leurs enfants sur internet, ils doivent cependant imposer un cadre à défaut de contrôler le temps passé devant l’ordinateur. Une prénommée Rachel a bien compris cette leçon et a décidé de prendre les devants en proposant un deal à son père. Pendant 4 mois elle accepte de ne plus utiliser son compte Facebook en échange de quoi le père devra s’acquitter d’un paiement de 50 $ par mois. Et pour faire les choses en en bonne et due forme elle a créé un beau contrat que le père a partagé sur internet.

200 dollars pour arrêter Facebook

Je dois avouer que je trouve cette histoire aussi amusante que désespérante. Payer son enfant pour faire cesser l’activité de son compte Facebook n’est pas la meilleure des solutions. Si les parents sont incapables d’arriver à convaincre leur enfant, ils n’ont qu’à dans ce cas ne pas lui laisser le choix. Comment auriez-vous aborder ce problème de votre côté ? L’histoire ne nous apprend pas non plus si la fille a décidé de se passer des autres réseaux sociaux, Twitter étant notamment très prisé des adolescents.

[BUZZ] Les Victoria’s Secret Angels nous aiment

A quelques jours de la Saint-Valentin, les mannequins de la marque de lingerie Victoria’s Secret apparaissent dans une vidéo où elles nous déclarent un « I love you » pas très convaincant. Les Victoria’s Secret Angels ont déjà poussé la chansonnette dans une vidéo à l’occasion des fêtes de Noël, je pense qu’on peut s’attendre à les voir prochainement à d’autres occasions. Un moyen pour la marque de célébrer les évènements en affichant ses produits. Plaisir des yeux garantis mais pour le reste…  Moui !

[BAD BUZZ] Sur Facebook on ne sait plus quoi faire

Pendant combien de temps Facebook restera-t-il le premier réseau social ? Avec plus d’1 milliards d’utilisateurs il est encore loin devant Google son principal concurrent, mais lentement et sûrement, la stratégie long terme de l’écosystème Google est en train de prendre le dessus. Les derniers chiffres révèlent que Google+ se hisse en seconde position avec une hausse de fréquentation de 27 % qui lui permet d’afficher au compteur 343 millions d’utilisateurs actifs.

Classement des réseaux sociaux par nombre d'utilisateurs actifs

Des statistiques annonciatrices de mauvais augure ? D’autant que d’autres chiffres indiqueraient une fatigue des utilisateurs quant à leur usage de Facebook et même une diminution du nombre d’inscription en Suisse.

Pourquoi les Américains se lassent de Facebook

Pas de quoi tirer la sonnette d’alarme mais juste prendre en considération cette enquête concernant le fait que les internautes ont moins de temps à consacrer au réseau social qui manque de nouveautés face à un Google + qui comble petit à petit son retard.

[BAD BUZZ] Il a volé leurs recettes, pirate !

Le web est un lieu d’échange et de partage où les internautes donnent de leur temps pour aider ou contribuer à enrichir des sites sans pas forcément demander quelque chose en retour mais il ne faut pas non plus en abuser. Le site de cuisine Foodle lancé par SEB – tiens ça existe encore cette marque ? – fait les frais de sa mauvaise stratégie qui consiste à permettre aux internautes à ses salariés d’intégrer des textes et photos de cuisine. Le problème c’est que ces contenus ont été reproduits sans l’autorisation des créateurs et que le site est une plateforme qui cherche à promouvoir l’achat de son classeur numérique de cuisine. Imaginez la mauvaise surprise des blogueurs lorsqu’en visitant Foodle, ils se sont aperçus que leurs recettes avaient été récupérées sur le site de SEB pour le business de son produit, sans reverser aucun droit aux auteurs.

Une blogueuse très mécontente a donc pris les choses en main et a publié un article pour raconter son épopée que je vous invite à lire.

Le site Foodle de SEB fait du business avec les contenus des autres

[BUZZ] Allez souris Beyonce

Beyonce s’était déjà faite remarquer dans ma dernière édition de (Bad)Buzz mais n’arrivait qu’en seconde position. J’ai décidé de lui offrir la première position pour le buzz dont elle fait l’objet. Le Superbowl était sa priorité en ce début d’année, et on ne pourra pas lui enlever les félicitations qu’elle a bien méritées après son show. Pendant 15 min elle a maîtrisé danse et chanson, mais il aura fallu une fraction de seconde pour démonter l’ensemble. Une fraction de seconde qui correspond à une série de photos publiées sur le site Buzzfeed où on peut la voir grimaçante et muscles contractés par l’effort.

La photo parodiée de Beyonce

L’agent de la chanteuse a aussitôt pris contact avec le site pour faire disparaître les clichés. Pas de chance, Buzzfeed a été dans le sens inverse de la demande en maximisant la visibilité et en incitant ses visiteurs a partagé la photo. Il n’en fallait pas plus aux internautes qui se sont amusés à parodier la photo de Beyonce. Rassure-toi Beyonce, qui aime bien, châtie bien.